top of page

5 ans après sa fermeture, Paris pleure encore colette

Dernière mise à jour : 15 janv. 2023


Concept Store incontournable de la fashion Sphère, colette, se met à nu dans le documentaire « colette mon amour » réalisé par Hugues Lawson-Body et coproduit par Highsnobiety et La PAC.


Du 20 au 25 décembre 2022, Highsnobiety a offert un cadeau mémorable au monde de la mode : la résurrection de colette à travers une multitude d’images retraçant ses derniers instants.


Cap sur cette boutique à l’odeur de figuier !

700 m2 répartis en 3 étages qui ont accueilli pendant 20 ans les icônes mode et pop culture des deux dernières générations. De Pharell Williams à Virgil Abloh en passant par l’artiste Kaws, tous les plus grands noms de la mode, de l’art et de la musique ont répondu présent pour participer à ce documentaire rendant un dernier hommage à ce concept store. Entre anecdotes, révélations et remerciements, l’émotion est au rendez-vous ! On se remémore l’installation des Pop-Ups de grandes maisons au 1er étage, l’exposition des artistes les plus populaires sur la mezzanine, mais également les doux moments passés au Waterbar et le plaisir de flâner dans cette fabrique à rêve.

Cette boutique, conçue comme un magazine de mode, n’aurait jamais pu exister sans ses fondatrices Colette Rousseau et Sarah Andelman.


Lumière sur ces deux femmes de l’ombre

Aussi discrètes que brillantes, la mère et la fille à l’esprit avant-gardiste ont su faire de cette boutique un temple de l’art et de la mode.

Colette, surnommée « la mère de tous », a su parfaitement prendre en main l’organisation des équipes et du concept-store. Présente en boutique tous les jours pendant 20 ans, elle n’hésitait pas à endosser les rôles de manager, vendeuse et visual merchandiser, guidée par son perfectionnisme et son expérience en relation client.

Sa fille, Sarah, quant à elle, était en charge des achats et des collaborations réalisées avec les marques et artistes. Précurseur de la mode, Sarah savait dénicher les futurs grands noms de l’art et de la mode. Pour l’anecdote, Sarah fut une des premières à faire confiance en Kanye West et ses projets mode.


Le clap de fin


Le 20 décembre 2017, Colette et Sarah ferment définitivement les portes de leur temple. À l’image de la boutique, les adieux sont festifs et joyeux. Un lâché de ballons bleus pantone 293C marque l’envol de ces deux fondatrices vers de nouvelles aventures.

On ne les remerciera jamais assez pour ce vent de fraicheur apporté aux rues parisiennes, pour leur découverte de talents qui brillent encore aujourd’hui, mais également pour leur inclusivité représentée par la diversité des ethnies et des styles de leurs équipes, peu présente à cette époque dans les grandes maisons et boutiques de luxe.


Colette laissera à jamais une empreinte dans le monde de la mode.


1997 - 2017


par Inès Lagneb

@modeintern

Comments


bottom of page